POESIES

Strophe sans titre

Que la colère fruitée de ton optus caractère

Ne soit jamais trop mûre quand elle me frappe.

Que l'amour de tes mots si rares et fiers

Ne soit jamais trop aride quand il m'attrape.



09/10/2012
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres